Warning: Undefined variable $titre in /home/u457108382/domains/theatrales-collonges.org/public_html/wp-content/themes/theatrales18/page-retrospective.php on line 32

Scaramuccia

maître d’armes : florence leguy
pantomime : elena serra
chorégraphies : nelly quette
direction musicale : sinda elatri
masques : stefano perocco

Avec : Anthony Bechtatou, Giacomo Bisceglie, Lisa Boutet, Valentin Draghi, Estelle Gaglio Mastorakis, Jeanne Godard, Nicolas Jonquères, Clément Joubert, Zelia Peacani Catalano, Valerio Zaina

C’est dans un village de notre belle Provence qu’habitent Amelia l’aubergiste, Cinzio son neveu et la courti­sane Isabelle. Le village est gouverné par le juge Justin, le père de la jolie Lucrezia, fidèlement servie par Zerbinette, une jeune et pétillante servante.

C’est dans ce village que débarque un riche Baron qui décide d’engager Pedrolino, un homme à tout faire d’origine italienne. L‘harmonie et la paix règnent dans le village mais un beau jour, Scaramuccia revient de guerre, et avec lui, un vent qui déchaîne les passions de tous les villageois : le juge Justin tombe sous le charme de la belle Isabelle, qui, à son tour, envoûte le Baron. Cinzio et Lucrezia découvrent l’amour rava­geur, tandis que les serviteurs profitent des faiblesses de leurs maîtres pour s’enrichir à leurs dépens. Après milles aventures et des coups de théâtre des plus romanesques, l’amour vaincra et le bon sens triomphera

Compagnie Prisma Teatro
Scaramuccia - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Scaramuccia - Théâtrales de Collonges-la-Rouge

Les femmes savantes

Direction des chants ANA ISOUX
Pantomimes LiONEL MENARD
Chorégraphie SOPHIE PECOUD
Costumes DELPHINE DESNUS
Lumières EDWIN GARNIER

Fred Barthoumeyrou : Chrisale / Julien
Valérie Français : Philaminte
Ana Isoux : Armande / piano
Mélanie Le Duc : Henriette
Boris Bénézit : Ariste / Martine / violoncelle
Pauline Paolini : Bélise
André Fauquenoy : Clitandre / Vadius
Guillaume Collignon : Trissotin / trompette
Jonathan Jolin : Le notaire / clarinette / percussion

Après La Princesse d’Élide, Le Mariage forcé et Le Malade imaginaire, Comédiens & Compagnie et Molière sont de nouveau réunis avec Les Femmes savantes. Cette comédie drôlissime s’en prend aux sots, aux pédants et aux hypocrites. Ce superbe texte en alexandrin s’amuse à dévoiler les sottes lourdeurs d’une société patriarcale contre la naïveté de suffragettes intégristes, la lutte pour le pouvoir… à l’intérieur du cadre familial, l’ennui profond des salons mondains. Une satire incisive de ceux qui savent ou plutôt qui croient savoir et qui cherchent à imposer leur vision du monde. Toute ressemblance avec notre actualité ne peut être qu’accidentelle…

Henriette qui aime Clitandre se voit contrainte par sa mère, Philaminte, d’épouser Trissotin, un médiocre poète à la mode qui, tout comme Tartuffe, essaie de s’introduire dans la maison pour s’enrichir. Le père, Chrysale, heureusement accompagné de son frère, Ariste, va essayer d’empêcher ce mariage en affrontant les foudres de sa femme, Philaminte, de sa soeur Bélise et de son autre fille, Armande, trois femmes savantes qui essaient de régenter le monde… de leur maisonnée.
Les Femmes savantes veut offrir un moment de spectacle complet : cruel, tendre, comique, musical, un délicieux projet pour Comédiens & Compagnie qui expérimente depuis 15 ans une certaine idée de la commedia dell’arte, faite de bouts de ficelles et d’imagination.

Compagnie Comédiens et compagnie
Les femmes savantes - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Les femmes savantes - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Les femmes savantes - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Les femmes savantes - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Les femmes savantes - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Les femmes savantes - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Les femmes savantes - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Les femmes savantes - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Les femmes savantes - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Les femmes savantes - Théâtrales de Collonges-la-Rouge

Le porteur d’histoire

Pièce à 2 Molières : meilleur auteur & meilleure mise en scène

Lumières et régie générale: Anaïs Souquet
Costumes: Marion Rebmann
Son: Clément Laruelle
Musique Originale: Manuel Peskine

Comédiens suivant équipe :

Mounya Boudiaf, Fadila Belkebla, Patrick Blandin, Emilie Blon Metzinger, Benjamin Breniere, Vanessa Cailhol, Stéphanie Caillol, Amaury de Crayencour, Vincent Deniard, Magali Genoud, Julien Jacob, Charles Lelaure, Daniel Njo Lobe, Justine Moulinier, Benjamin Penamaria, Michel Scotto di Carlo, Régis Vallee, Ysmahane Yaqini

Feuilleton littéraire à la Dumas.
Le Porteur d’histoire nous invite à écouter une histoire, des histoires, à relire l’Histoire, notre Histoire et à voyager, tout simplement, dans le temps et l’espace par le biais de cinq acteurs, de cinq tabourets, d’un plateau nu, de deux portants chargés de costumes et du pouvoir illimité de notre imaginaire.
Par une nuit pluvieuse, au fin fond des Ardennes, Martin doit enterrer son père.
Il est alors loin d’imaginer que la découverte d’un carnet manuscrit va l’entraîner dans une quête vertigineuse à travers l’Histoire et les continents. Quinze ans plus tard, au cœur du désert algérien, une mère et sa fille disparaissent mystérieusement.
Elles ont été entraînées par le récit d’un inconnu, à la recherche d’un amas de livres frappés d’un étrange calice, et d’un trésor colossal, accumulé à travers les âges par une légendaire société secrète.

Le porteur d’histoire - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Le porteur d’histoire - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Le porteur d’histoire - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Le porteur d’histoire - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Le porteur d’histoire - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Le porteur d’histoire - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Le porteur d’histoire - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Le porteur d’histoire - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Le porteur d’histoire - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Le porteur d’histoire - Théâtrales de Collonges-la-Rouge

Arlequin, valet de deux maîtres

Adaptation : Jean Philippe Daguerre
Assistant mise en scène : Isabel de Francesco
Costumes : Alain Blanchot
Musiques : Aldo Gilbert
Décors : Sophie Jacob
Chorégraphies : Sylvie Cavé
Combat : Antoine Guiraud
Lumières : Idalio Guerreiro

Comédiens : Geoffrey Callènes, Julien Cigana, Patrick Clausse, Stéphane Dauch, Aldo Gilbert, Antoine Guiraud, Barbara Lamballais, Sophie Raynaud, Marguerite Romain, Yves Roux

On retrouve ici la signature du Grenier de Babouchka : Dynamisme, humour, poésie, combat, musique sur scène et chants. Dix Comédiens-musiciens au service du chef-d’oeuvre de Goldoni. »
Béatrice est promise à Florindo. Le frère de la belle, homme peu recommandable, est assassiné. Florindo est accusé à tort. S’ensuit une traque à Venise où les jeunes amants travestis se cachent avec le concours maladroit de leur Arlequin de valet. La pièce de Goldoni est transposée dans les années 20, époque des débuts du jazz et de la Mafia. 10 comédiens pour cette adaptation enlevée et énergique de Jean-Philippe Daguerre. La mise en scène de Charlotte Matzneff donne la part belle à la musique, le chant, la danse, les combats. L’univers riche de cette farce italienne, l’esthétique et la musique des années folles, la truculence d’Arlequin, le feu des comédiens créent une ambiance chaleureuse, poétique et drôlissime.

Arlequin, valet de deux maîtres - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Arlequin, valet de deux maîtres - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Arlequin, valet de deux maîtres - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Arlequin, valet de deux maîtres - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Arlequin, valet de deux maîtres - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Arlequin, valet de deux maîtres - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Arlequin, valet de deux maîtres - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Arlequin, valet de deux maîtres - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Arlequin, valet de deux maîtres - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
Arlequin, valet de deux maîtres - Théâtrales de Collonges-la-Rouge

César

Lumières/technique : Manon et Elodie Baudracco, Anaïs Ramon

Avec
Jean-Claude Baudracco (CESAR)
Diane Lava (FANNY)
Romain Rouillé (CESARIOT)
Julien Baudracco (MARIUS)
Jean-Paul Joguin (PANISSE)
Jackie Carrière (HONORINE)
Luc Palun (ESCARTEFIGUE)
Frank Biagiotti (M.BRUN)
Stéphane Bouby (FERNAND :DROMARD)
Roger Guidone (Le Curé ELZEARD)

20 ans plus tard, Césariot, élevé à grands frais par le généreux Panisse, sort 1er de l’école Polytechnique. Après l’enterrement de Panisse, il apprend que celui-ci n’est pas son vrai père et que son géniteur est un certain Marius, qu’on lui décrit plus ou moins comme un renégat.
Pour en avoir le cœur net, il décide de le rencontrer incognito et, se faisant passer pour un journaliste, glane des informations auprès de son entourage à Toulon. Au cours d’une partie de pèche en tête-à-tête dans les calanques, il découvre l’homme sensible, doux et rêveur qu’est son père, mais les affabulations de comptoir de Fernand, son associé au casier judiciaire douteux, sèment à nouveau le doute dans son cœur.
Marius décide de remettre les pieds à Marseille pour crever l’abcès, en présence de son fils et de la famille. A la suite d’une poignante explication avec son grand-père César, Césariot comprend que ses parents lui ont sacrifié leur jeunesse et leur amour, et que toute sa famille et l’entourage le savait. Il œuvre alors à ce que Marius et Fanny, veuve et libre, se retrouvent et vivent enfin leur amour, resté intact après vingt ans.

Compagnie Baudracco
César - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
César - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
César - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
César - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
César - Théâtrales de Collonges-la-Rouge
César - Théâtrales de Collonges-la-Rouge